Syndrome confusionnel aigu

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

Le syndrome confusionnel aigu est un ensemble de symptômes mettant en évidence une désorganisation de la pensée survenant brutalement. Auparavant, on parlait de confusion mentale. Dans la littérature internationale on utilise le terme de délirium.

Le syndrome confusionnel aigu est une urgence médicale qui nécessite un diagnostic et une prise en charge rapide.

Symptômes possibles d'un syndrome confusionnel aigu

Tout changement brutal ou rapidement progressif dans le comportement d'une personne âgée doit faire penser à une confusion aiguë.

Il peut s'agir :

  • d'une inversion du rythme veille-sommeil récente (sans autre signe de troubles cognitifs déjà installés) ;
  • de troubles de la vigilance (conscience et réactivité) ;
  • de troubles cognitifs (de la pensée, mémoire) ;
  • de perturbation de la conscience de soi et/ou de son environnement ;
  • de troubles psychiatriques ;
  • d'une agitation, la personne ne tient pas en place, va et vient, s'énerve.

Syndrome confusionnel aigu : quelles causes ?

La confusion aiguë est souvent multifactorielle. On retrouve :

  • les états infectieux et la fièvre (infection urinaire, pulmonaire...pour les plus fréquentes) ;
  • les effets secondaires de certains médicaments (souvent en cas de thérapie polymédicamenteuse et d'une lenteur d'élimination des molécules) ;
  • certaines pathologies cardiovasculaires dont le syndrome coronarien ;
  • certaines pathologies neurologiques (hématomes sous-dural, AVC...) qui apparaissent spontanément ou suite à une chute avec choc au niveau de la tête ;
  • une déshydratation (la personne âgée ne ressent plus la soif, boit peu et pas de manière spontanée) ;
  • la dépression, un stress, un deuil ;
  • en post-anesthésie (les produits anesthésiques provoquent souvent des perturbations dans le comportement des personnes par altération de la mémoire et une perte de repère) ;
  • des troubles du transit intestinal (fécalome ou bouchon de selles, sub-occlusion, occlusion) ;
  • lors de la privation de la mobilité (contention) ;
  • en cas de rétention urinaire (globe vésical) ;
  • en cas de douleurs (lors de troubles cognitifs car la personne ne sait plus analyser ce qu'elle ressent) ;
  • en cas d'intoxication au CO2 (monoxyde de carbone).

Quelle prise en charge pour un syndrome confusionnel aigu

La prise en charge d'une personne confuse doit être rapide et nécessite le plus souvent une hospitalisation car la confusion peut être le signe d'une pathologie grave et/ou peut être potentiellement dangereuse pour la personne.

La première étape sera d'évaluer l'urgence vitale et rapidement d'en déterminer la cause, car c'est en agissant sur la cause que l'on obtiendra la guérison !

Le diagnostic pourra être établi grâce à :

  • un examen médical approfondi ;
  • l'interrogatoire de l'entourage ;
  • un bilan sanguin ;
  • un bilan infectieux ;
  • une radiographie pulmonaire ;
  • un ECG (électrocardiogramme) ;
  • un scanner cérébral.

Dès que le diagnostic est posé, un traitement pourra être mis en œuvre.