Pension de famille

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

La pension de famille peut être une alternative à la maison de retraite ou au foyer.

En effet, c'est un bon moyen de recréer du lien social dans une structure à échelle humaine. Le point maintenant.

Pension de famille : qu'est-ce que c'est ?

Selon la circulaire interministérielle du 21 février 1997 :

« La Pension de famille est une forme d’habitat adapté au besoin de logement pour des personnes dont l’isolement social ou affectif, le faible niveau de ressources et une situation personnelle difficile rendent impossible une insertion dans un logement indépendant ».

Les Pensions de famille ont aussi été à l’origine d’un programme expérimental sur la base d’un appel à projets lancé en 1997 par les pouvoirs publics.

La pension de famille est une structure de petite taille, entre 15 et 25 logements. Elle offre un cadre sécurisant à des personnes isolées, désocialisées ou dans une situation personnelle difficile.

Pensions de famille : pour qui ?

Les pensions de famille sont destinées à l’accueil de personnes à faible niveau de ressources, dans une situation d’isolement ou d’exclusion, et dont la situation sociale rend difficile l'accès à un logement ordinaire.

Lire l'article Ooreka

Selon une étude de la DIHAL, délégation interministérielle à l'hébergement et à l'accès au logement, les pensions de familles et résidences d'accueil logent principalement des personnes seules. Elles constituent 94 % des adultes logés avec :

La moitié des personnes logées ont plus de 50 ans :

  • 46 % ont entre 50 et 64 ans ;
  • 43 % ont entre 25 et 49 ans ;
  • 6 % ont plus de 65 ans.

Plus d’une personne sur deux est sans activité :

  • 15 % des habitants sont demandeurs d’emploi ;
  • 12 % sont retraités.

Parmi les 10 % des personnes ayant un emploi :

  • 40 % sont embauchées à temps partiel ;
  • 40 % travaillent en ESAT (établissement et service d'aide par le travail).

Comment fonctionnent les pensions de familles ?

Ce sont des structures de petite taille que l'on peut appeler également « maisons relais ». Elles associent des logements privatifs et des espaces collectifs.

Un ou plusieurs hôte(s) assurent une présence quotidienne, et régulent la vie dans la pension de famille :

  • Le but est d’organiser, avec les résidents, la vie commune, et de faciliter les relations sociales.
  • Ils jouent un rôle d'écoute et sont là pour aider et faire face aux difficultés que pourraient rencontrer les résidents.
  • Ils proposent un accompagnement social axé sur la convivialité et l’intégration des locataires.

Comment ouvrir une pension de famille ?

La maison relais constitue une modalité particulière de résidence sociale, gérée directement par le propriétaire ou par un gestionnaire ayant reçu l’agrément préfectoral attestant de ses aptitudes :

  • Les projets sont validés au niveau local.
  • Le gestionnaire doit avoir un agrément au titre de la gestion locative.

La pension de famille permet aux personnes en situation de précarité de se reconstruire, afin d’envisager à terme de reprendre un logement autonome.

Maison de retraite

Maison de retraite : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les types de maison de retraite
  • Des conseils pour trouver et financer sa maison de retraite
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Types de maisons

Sommaire